Comment choisir les vins de naissance ?

Le vin de naissance n’est pas vraiment un cadeau de naissance car l’enfant ne pourra le déguster qu’à sa majorité. Toutefois, si vous souhaitez offrir à votre bébé un vin issu du millésime de sa naissance, il faut s’attarder un peu sur le choix. En effet, si vous négligez ce critère, le goût ainsi que les arômes de la cuvée pourraient s’altérer au bout de quelques années et ce serait vraiment dommage.

Pourquoi certains vins se vendent-ils si chers ?

Acheter un vin de prestige bordelais ou bourguignon peut vite faire mal au portefeuille. Mais quelles sont les raisons de tels prix dans le monde viticole ? Pourquoi une bouteille du domaine de la Romanée-Conti Grand Cru 1945 atteint 482000 euros ? Zoom sur les tarifs indécents du monde du vin.

Pourquoi appliquer des prix aussi élevé ?

Quel est le prix réel d’un bon vin ? Cette question vous vous la posez sûrement mais il est difficile d’en obtenir la réponse car le sujet est tabou. Si on prend seulement en compte le coût de la production, qui comprend la vigne, les vendanges, la mise en bouteille, le prix des bouteilles et des bouchons on pourrait donner le montant maximum de 20 euros. On est bien loin des vins qui se vendent à 10000 euros et qui nécessitent un emprunt pour acquérir une seule bouteille millésimée. Mais ce n’est pas tout, il faut ajouter également des frais annexes, le prix de l’installation, le renouvellement des barriques pour le vieillissement du vin, le temps qu’il faut pour suivre l’évolution du vin, etc. Mais à tout cela, il faut surtout additionner le prix du foncier, qui s’affole dans certains domaines. Lorsque l’on ajoute tous ces frais on peut arriver à environ 40 euros maximum. Du coup, la personne qui a vendu la bouteille de Romanée-Conti Grand Cru 1945 a fait une sacrée marge puisqu’elle a été vendu au prix de 482000 euros.

Qui réalise la plus grosse marge dans la vente du vin ?

Vous l’aurez compris tout est une question de marge. Mais qu’est-ce qui fait qu’une bouteille de vin puisse atteindre un prix aussi important. Eh bien, la réponse résiderait dans la qualité du vin, sa possibilité de traverser les âges tout en se bonifiant, le prestige d’une marque, le plaisir qu’il procure à ses fiers acquéreurs lors de la dégustation. Mais entre le prix du vin à la sortie du domaine et le prix final chez le revendeur, il y a une différence parfois très importante. Cette différence de prix provient souvent des négociants puis des revendeurs en vin qui font grimper l’addition. Au bout de la chaîne le vin prend parfois deux à trois fois sont prix initial. Voilà pourquoi le prix du vin flambe rapidement et devient parfois inaccessible. Vous l’aurez compris, les prix ne cessent d’augmenter, comme dans le reste de l’agroalimentaire, du fait de la multiplication des intermédiaires, chacun réalisant sa marge plus ou moins importante et parfois sur le dos du petit producteur placé au début de la chaîne.

Le vin : Une pénurie prévu pour fin 2019 ?

Le verdict est tombé : suite aux fortes périodes de canicule ainsi qu’au gel, la récolte des vignerons n’a pas porté ses fruits en 2019. La cause principale, les intempéries que nous ne pouvons contrôler et dont la terre et l’homme ne sont que de simples spectateurs.

Une baisse de productions française

C’est déjà officiel, 2019 ne rimera pas avec prolifération du vin. En effet, nous notons une baisse de 12% de la production, une mauvaise nouvelle pour les grands consommateurs de vin ainsi que les fins palais. Alarmant mais, par chance, 2019 n’est pas aussi catastrophique que l’a été 2017 en termes de récolte. En effet, les plantations n’ont pas supporté la météo, jonglant entre gel et canicule, qui a entraîné une production de raisins très amoindrie dans les vignes françaises. Une production en baisse, qui n’empêche pourtant pas les caves de réussir à proposer un choix de vins toujours plus large pour ravir les amateurs comme les expérimentés.

Pour pallier à une potentielle baisse des ventes due à la production amoindrie que connaîtra l’année 2019, certaines caves développent de nouveaux services afin de diversifier leur offre. Par exemple, en plus de proposer une très large sélection de spiritueux, caverivoli.com propose également un service de conciergerie afin de garder vos meilleures bouteilles dans des conditions optimales. Ce service permet d’économiser une place précieuse à la maison, et permet même aux locataires de petits logement de se constituer un patrimoine oenologique. C’est également une très bonne occasion de garder un contact avec d’autres passionnés et experts et de partager des moments agréables en bonne companie.

Qu’en sera t-il du Beaujolais Nouveau ?

Fête nationale très attendue par les grands comme par les petits consommateurs de vin, chaque année, au 3ème jeudi du mois de novembre, le Beaujolais nouveau se verra officiellement présenté au public. Avec une récolte 2019 difficile, la question se pose sur la qualité et la sortie de ce Beaujolais nouveau. Afin d’obtenir une récolte favorable et de qualité, il faut principalement, pour le Beaujolais, un climat dit continental, c’est-à-dire un climat recevant les vents et précipitations de l’intérieur du territoire, avec une température moyenne de 20°C.

A la grande surprise des vignobles et contrairement à toutes attentes, les intempéries n’ont pas endommagé les crus, qui ont su garder le sourire. La grêle a en effet frappé une grande partie de la France, mais a su épargner quelques vignes où la récolte est en grande partie destinée au Beaujolais nouveau. Selon les pronostics, septembre se présente comme un mois favorable à la récolte, donnant suffisamment de vendange pour la production de ce vin tant attendu. Le rendez-vous est noté au 22 novembre 2019, de quoi ravir les plus impatients à la dégustation de ce grand cru.

Quels sont les résultats des expérimentations de vignes semi-larges ?

Depuis 2010, le Comité Champagne a décidé d’expérimenter ce qu’il appelle des vignes semi-larges, c’est-à-dire des vignes plantées avec un espacement un peu plus large entre chaque pied. Au lieu de 1,50 mètre comme partout ailleurs, elles peuvent profiter d’un espace allant de 1,80 mètre jusqu’à 2,20 mètres. Après quelques années, les premières conclusions ont pu être tirées.